image


Le bon choix
Le choix de votre cheval doit être réfléchi. Le coup de cœur existe et il est important, primordial même. Mais il faut bien avoir en tête qu’il s’agi d’acheter un animal avec qui vous partagerez de nombreuses années de vie, des joies, des espoirs, mais également des galères, des déceptions. Alors avant de se lancer il est bon déjà de vérifier quels types de cheval, quelles races sont les mieux appropriées à vos envies.

Notre quizz gratuit est là pour un premier tour d’horizon. Il vous permettra de valider votre choix ou de vous proposer éventuellement des races auxquelles vous n’auriez pas pensé ou que vous ne connaissez peut-être pas.

Au-delà de cette analyse « informatique » je peux vous conseiller pour affiner votre choix, vous aider à vous poser les bonnes questions, envisager les différents aspects de l’achat auxquels vous n’avez pas réfléchi.

En sommes, je vais essayer de faire, qu’ensemble votre achat ne soit qu’une source de bonheur.



La visite chez le vétérinaire avant votre achat
Celle-ci vous sert à déceler avec l’aide du vétérinaire, les éventuels problèmes de votre futur cheval, qui pourraient être incompatibles avec sa future utilisation.

Il va ausculter son cœur, ses poumons, et contrôler ses membres, ses tendons, ses aplombs et son dos. Il vérifie aussi les allures du cheval dans un premier temps au repos, puis, en ligne droite et en cercle.

Enfin, il s’assure de la bonne immatriculation du cheval.

Pour que cela soit objectif, il est préférable de choisir son vétérinaire plutôt que celui du vendeur.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi demander des radios des membres, tout en sachant que cette visite est purement informative, et n’a aucune valeur juridique.

Les tarifs vont d'une centaine d'euros pour une visite simple à environ 500 euros si vous désirez des radios.

La visite n’est pas obligatoire mais vivement conseillée. Elle ne peut en aucun cas être refusée par le vendeur.


Je peux vous aider à trouver le bon vétèrinaire, autre que celui de l’écurie, qui a l'expérience et qui est reconnu pour effectuer cette visite, je peux également vous accompagner pour déchiffrer et comprendre les résultats, vous aider à vous poser les bonnes questions et vous aider à y répondre .



Les papiers du cheval
Lorsque vous achetez un équidé, vous devez vous assurer qu’il soit bien enregistré dans la base centrale SIRE et qu’il soit muni :
1. d’un document d’identification original
2. d’une carte d’immatriculation faite par les Haras Nationaux ou l’Ifce
3. d’un transpondeur électronique.

Quand l’achat de votre monture est finalisé, le vendeur doit vous fournir en même temps le livret d’identification qui doit suivre le cheval dans chacun de ses déplacements.


Là aussi, rien ne vaut l'expérience. Les différentes démarches ne sont pas très compliquées mais de bons réflexes s'imposent :
      - faire des copies de tous documents envoyés
      - tracer chaque envoi
      - ne pas oublier de documents, d'annexes...
Je peux vous apporter mon savoir-faire afin d'être sûr de ne rien oublier, tout faire dans les règles et dans les temps.


L'assurance
Nous savons tous qu’un cheval est un animal fragile, et que les frais vétérinaires peuvent très vite être élevés, très élevés.

Les soucis peuvent se déclarer très tôt, et nous n’avons pas tous une avance de 5.000 ou 6 000 € devant nous en cas de gros pépin.
Une colique nécessitant une opération, une grosse blessure au parc nous font vite réaliser la fragilité de notre noble animal.

Et, forcément, vu la taille de l’animal et la prise en charge nécessaire, les tarifs sont élevés.

Alors oui vous pouvez mettre de l’argent de côté tous les mois pour le cas où… Mais si le ‘cas où’ arrive dans la première année ? Ou en période de vache maigre ?
Il faut bien y réfléchir, et surtout faire les bons choix.

Les assurances sont là aussi pour vous couvrir au cas où votre cheval serait la cause des dégâts. Imaginez qu’il s’échappe de son parc et cause un accident à des tiers. Votre responsabilité civile ‘standard’ prendra-t-elle en charge les frais ? La RCPE (Responsabilité Civile Propriétaire Equidé ) est obligatoire si vous sortez en concours. Si vous causez des blessures à un tiers, l’assurance prendra les dommages à sa charge.

Il existe autant de contrat d'assurance qu'il existent de compagnies d'assurances et même qu'il existent de chevaux.
      - Quelles garanties prendre ?
      - Quel tarifs à envisager ?
      - Qiels motifs d'exclusions ?
Je peux vous aider à y voir plu clair dans cette nébuleuse, les assurances sont un monde à part, et le meilleur des cavalier n'est pas forcément au fait de toutes les subtilités de ce monde là.




Le lieu de vie
Maintenant il vous faut choisir un lieu de vie pour votre cheval.
Si vous souhaitez le garder chez vous :

Sachez qu’il faut alors au minimum un hectare de terrain car un cheval ne se satisfait pas d’un simple jardin.
Il lui faut son espace pour qu’il puisse marcher mais aussi brouter – sans crainte qu’il s’attaque à vos rosiers - et se défouler.
Et surtout, n’oubliez pas qu’un cheval ne peut pas vivre seul, il lui faut un compagnon ( cheval, poney, chèvre ou âne) !

Les autres questions que vous devez aussi vous poser sont les suivantes :

Avez-vous prévu un endroit pour stocker le foin ?
Avez-vous identifié le fournisseur ?
Savez-vous calculer la ration à donner à votre cheval par jour ?
Etes-vous capable de reconnaître les premiers signes d’une colique ?
Qui le gardera pendant vos vacances ?

En effet, la qualité et la quantité de nourriture dépend de son activité, et de la région dans laquelle vous vous trouvez. Dans le Sud, nous ne sommes pas une région de pâturages et les chevaux doivent être complémenté.

Si vous décidez de le mettre en pension :

Il faut choisir en fonction de vos goûts, de vos besoins et de ceux de votre cheval.
Vous voulez uniquement faire de la balade et de la randonnée ? Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin d’un manège olympique.

Le plus important est de trouver un endroit employant une équipe professionnelle et avec une infrastructure rassurante. Des boxes bien entretenus, des paddocks adaptés et des soins attentifs.


Je vous propose de vous aider à trouver la pension qui correspond le mieux à vos attentes et surtout au bien-être de votre cheval.
Je peux également vous aider personnellement vous aidez pour poser vos clôtures si vous décidez de mettre votre cheval sur votre propre terrain, ou trouver avec vous l'aide nécessaire à la bonne réalisation de ces travaux. Je peux également vous accompagner pour le choix des matériaux et équipements.


Les soins
Avez-vous pensé aux soins que vous allez devoir apporter à votre futur cheval ?
Quel maréchal-ferrant ?
Quel vétérinaire ?
Quel ostéopathe ?
Où achetez les produits de soins, les vermifuges ?

C’est à vous de trouver les meilleurs professionnels de santé pour votre compagnon et vous devez savoir que tous les vétérinaires ne s’occupent pas des chevaux. Heureusement, nous avons des spécialisés dans la région.

Et peut-être voudrez-vous le soigner, le soulager par des solutions naturelles pour les petits bobos du quotidien.


Je peux vous aider en vous progigant des conseils de soins au quotidien (solutions naturelles, soulagement des petits bobos, etc.).
Je peux également vous orienter vers des professionnels de santé qui vous donneront entière satisfaction.

L'éducation
Connaissez-vous votre niveau d’équitation actuel et souhaitez-vous le faire évoluer ?

1. Votre cheval se trouve dans une écurie avec un moniteur
Selon l’écurie où vous mettrez votre cheval, un moniteur peut être présent ou pas.
S’il y en a un, il peut en principe vous proposer soit des cours particuliers, soit des cours collectifs.
Les cours particuliers sont plus chers mais vous progresserez plus vite.

2. Votre cheval se trouve dans une écurie sans moniteur
Si aucun moniteur, n’est présent dans la structure choisie, vous pouvez, avec l’autorisation du propriétaire, faire venir un moniteur extérieur.
Nous avons la chance d’en avoir un certain nombre dans notre région.

3. Les stages
Les stages peuvent aussi être une excellente façon de vous faire progresser.
Ces derniers sont généralement organisés dans des écuries qui acceptent les cavaliers extérieurs.
C’est aussi l’occasion de rencontrer des cavaliers/moniteurs avec une excellente expérience.
Remarque : Si vous avez la chance d’avoir votre cheval à la maison, il y a certainement un centre équestre pas loin de chez vous pour l’y emmener et y prendre vos cours. Si le budget n’est pas un souci pour vous et que vous possédez une piste, un moniteur peut également se déplacer à votre domicile.


Je peux vous aider à trouver des stages adaptés à vos besoins, le moniteur qui vous correspond le mieux, et les centres équestres qui peuvent répondre aux attentes souhaitées.


La fin de vie
Aimer son cheval, c’est aussi penser à sa retraite.

Avez-vous réfléchi au moment où vous ne pourrez plus le monter et aux soins qu’il faudra lui apporter alors ?
Il faut donc prévoir sa retraite et nous pouvons vous y aider.

Nous rencontrons beaucoup de personnes qui veulent bien donner leur cheval, mais uniquement dans une bonne famille, bien entendu.
Pour un poney ou un petit cheval, c’est encore possible de trouver une personne pour l’accueillir car il peut devenir, par exemple, un compagnon idéal pour un cheval qui est seul ou un enfant.
En revanche, c’est beaucoup plus difficile de placer un grand cheval. Cela représente un coût, déjà rien que pour la nourriture puisque nous ne sommes pas dans une région de grandes prairies.

Nous rencontrons aussi hélas pas mal de propriétaires qui ont fait confiance à une personne qui semblait honorable et qui, ensuite, se retrouvent sans aucune nouvelle de leur compagnon.

Quand le décès arrive, vous aurez plusieurs choses à faire. Il faudra prendre contact avec l'équarrisseur, qui lui s’occupera des papiers et du SIRE.
Il faut prendre en compte le prix de l’équarrisseur, entre 350 € et près de 1.000 € suivant le poids et la taille de l'animal.
Vous pourrez aussi choisir un service de crémation, il faut alors compter environ 1.600 €.


Même si ce ne sont pas les meilleurs moments, je serai là pour vous accompagner lors de ce cap difficile.
J'ai recencé divers lieux pour une bonne retraite de votre fidèle compagnon, là où vous serez sûr qu'il finira ses jours dans le meilleur environnement possible et où il sera soigné en cas de besoin.
J'ai également des adresses d'équarrisseurs qui s'occuperont de traiter la dépouille de votre animal.
Mon rôle sera plus un apport de conseils et d'adresses qu'une véritable action, mais je serai à vos cotés.

  Mme Mélanie ROBERT
  " Equi-Sait ? "
  11 rue Notre Dame de Pitie
  84 600 Valréas

06 75 51 21 07

Vous êtes notre  315 747 ème  visiteur


Mentions légales